Blog de Niuschool ou le Revival de la Parentalité déchue

Après une longue absence, changement de cap pour le  blog Niuschool- encore plus de fun et d’humour noir à travers l’angle de la parentalité (un exutoire? peut-être…).

Il y aura bien sûr de la charge mentale, de la parentalité unilatérale ou pas, de la pseudo co-éducation, du faux multi-tasking, du millenial wannabe, du pseudo cool qui cache une rigidité extrême, du manque de productivité et beaucoup beaucoup de mélatonine (ce n’est pas que pour les décalages horaires!). Mais ça va être drôle, promis.

Mais c’est quoi la parentalité?

J’ai trouvé un document qui spéculait sur la notion (ici)- absolument parfait pour justifier sa déchéance. Elle serait donc  » 1-un processus (plus qu’un rôle ou une fonction) qui, naissant et se nourrissant de l’ 2-interaction parent-enfant, implique des 3-droits et des devoirs du parent vis-à-vis de son enfant, des 4-mécanismes psychiques et affectifs pour répondre aux besoins de l’enfant (mécanismes qui sont d’ailleurs à l’œuvre chez tout parent, y compris avant la naissance de l’enfant), ainsi que 5-des pratiques (de soins et éducatives).

  1. qui dit processus, dit aller vers l’avant- ouf! parce que pour l’instant ça recule depuis des années ou dans le meilleur des cas, ça stagne. On garde espoir alors…
  2. ça pour y avoir de l’interaction, il y en a et puis il y a aussi de l’action tout court de la part de l’enfant (son débit de parole, ses questions bizarres dès 630am etc.) et de la part du parent (il est en fatigue chronique d’ailleurs).
  3. les enfants les connaissent déjà ces droits et ces devoirs et on s’est bien fait berner là-dessus. my rightsBientôt ils vont nous citer la convention des droits de l’enfant si on leur refuse une tête brûlée avant le dîner.
  4. et c’est là où le bât blesse: nos gentilles petites névroses qui nous rendent soit trop strict, soit pas assez, soit psycho rigide ou pire encore: « au dessus de tout », trop coooool, mon enfant est parfait parce que je le laisse dormir avec moi et je réponds à tous ses besoins et en plus il est en tête de classe- dans le déni quoi (le mythe de l’enfant parfait sera le prochain article- il est signe d’un déséquilibre quelque part, ne vous leurrez pas). Ou pire encore: le conseil des ami/es expert/es: « fais comme tu le sens, du moment que c’est cohérent ». et le château de cartes s’effondre avec le concept de cohérence.
  5. No comment.

Bad motherhood outake a shot (Ne pas faire ça à la maison devant les enfants; de plus l’abus d’alcool peut être dangereux pour la santé ;-)).

ça commence quand?

once upon a time

Déchue?

L’une des définitions de la déchéance est la perte d’un droit juridique ou d’une qualité– je vous laisse donc imaginer ce que pourrait être la parentalité déchue. il n’y a pas une manière de faire, cessons de culpabiliser face à la parentalité parfaite et dédramatisons les situations et saluons nos couacs et nos enfants vifs!

merci Karma

Beware!

Les futurs articles de ce blog seront totalement biaisés car fondés non seulement sur l’expérience personnelle d’une maman séparée avec deux enfants (qui essaie de monter un business), et de son entourage mais sur des informations triées sur le volet afin de justifier un point de vue recherché. Mais vos points de vue seront tolérés ;-).

Âmes sensibles,  s’abstenir; dans un monde où le socio émotionnel est en vogue, on cherche également à tester votre sens de l’humour et votre résilience face à certaines situations, qu’elles soient personnelles ou au travail. si, si, je vous assure: non seulement ce blog va vous rappeler quelques situations avec vos enfants mais avec vos collègues aussi-  nous sommes tous des grands enfants après tout…

Toutes les personnes de mon entourage qui se reconnaîtront dans les futurs articles, ne changez rien, vous êtes ma source d’ inspiration.

Bon mardiiii et accrochez-vous, ce n’est que le début de la semaine 😉

coffee reason to wake up